Grace Jones – Portrait rêvé par Pauline Delsalle

grace_jones-living_my_lifeisland_records-Grace-Jones-Fashion-Icon-Actress-Singer-4 grace jones jean paul goude 2

Artiste protéiforme, Grace Jones fait son grand retour cette année. D’abord au cœur de l’exposition consacrée à James Bond, dont elle fut l’une des compagnes les plus remarquées en incarnant May Day dans Dangereusement vôtre (1985). A quelques pas de là, son ombre plane sur la rétrospective consacrée au Velvet Underground à la Philarmonie de Paris, elle qui fut l’une des muses d’Andy Warhol. Enfin, on retrouve la somme de ses apparitions et de sa personnalité tranchée dans ses mémoires tout juste publiées. L’occasion d’un entretien rêvé avec celle qui ne dira jamais quand elle est née.

Grace-jones-view-t_may_day alaia grace jones jean paul goude

The Thing, s’il ne devait y en avoir qu’une ?

Mon corps. C’est mon instrument de travail, mon lieu de vie. Je n’aurais pas accompli autant sans lui.

 

The Place, s’il ne devait y en avoir qu’une ?

La Jamaïque. J’ai eu beaucoup de mal à y retourner au début, car j’en suis partie jeune avec de mauvais souvenirs dans mes bagages. Maintenant, je n’ai qu’une hâte, y atterrir et retrouver le calme des collines jamaïcaines.

 

The Designer, s’il ne devait y en avoir qu’un ?

Comme designer d’images, Jean-Paul Goude, bien sûr. Comme créateur de scène, Issey Miyake. Et comme créateur de rôles, Azzedine Alaïa, il m’a aidée à incarner le personnage de May Day.

 

On Air, ce qui est dans l’air du temps pour vous aujourd’hui ?

Je n’aime pas suivre le courant, j’ai construit ma carrière à l’inverse des tendances. En revanche, certaines artistes célèbres du moment comme Rihanna, Nicki Minaj et Miley Cyrus pour ne pas les citer, se sont partiellement, voire complètement inspirées de ce que je fais pour exister, donc même si ça semble prétentieux, tant pis, je vais dire… Grace Jones !

 

Body & Health, votre secret santé ou beauté pour les femmes ?

Ne pensez pas au temps qui passe, ne vous détruisez pas avec des injections. Mangez de la citrouille ou du melon au lieu de vous les appliquer sur le visage. Et buvez du vin rouge.

 

Qu’est-ce qui rend les femmes belles ?

La sagesse, l’accumulation des souvenirs.

 

Qu’y a-t-il sur votre table de nuit ?

Une image réalisée par Jean-Paul Goude pour le clip de la chanson Living My Life, qui est aussi l’un de mes plus forts souvenirs avec lui, et une photo de mon fils, Paulo.

 

De quoi êtes-vous gourmande ?

D’huîtres et de champagne, c’est mon péché mignon avant chaque performance.

 

Quelle est votre passion honteuse ?

Je n’ai pas honte d’avoir voulu accéder très tôt à une certaine forme de connaissance en utilisant des substances, de l’acide notamment. Avec la sagesse qui grandit ces habitudes de jeunesse ont diminué…

 

Quel est le son du moment ?

Je prépare actuellement un nouvel album, donc forcément pour moi c’est le son du moment. J’espère que ce sera celui de l’année prochaine…

 

Faites un vœu…

Continuer à être heureuse dans ce que je fais, et continuer à ne faire que ce qui me rend heureuse.

 

  • Exposition « James Bond 007 », jusqu’au 4 septembre à la Grande Halle de la Villette, Paris
  • Livre « Grace Jones – Je n’écrirai jamais mes mémoires », propos recueillis par Paul Morley, Séguier, 563p, 22€
No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

SUBSCRIBE

Subscribe now to get notified !

 

FOLLOW US ON