Cette créatrice n’a pas fini de vous habiller – Charlotte Bevilacqua – Cozete – Portrait – Marseille

Femme de passion et future maman, Charlotte Bevilacqua a le talent en partage et le sens du travail bien fait. Cette jeune marseillaise à la tête de Cozete, n’a pas fini de faire parler d’elle et de vous habiller mesdames… Voici son portrait,
FullSizeRender(5) FullSizeRender(6)
The thing, s’il ne fallait en garder qu’une?
Penser quotidiennement à ma grand-mère « Josette ». C’était mon idole ; enfin ça l’est toujours. J’ai eu une chance inouïe de l’avoir.

The place s’il ne fallait en garder qu’une?
Marseille bien sur, son soleil, sa vie, son effervescence, ses bouleversements 

Qu’est ce qui est dans l’air du temps selon vous?

Bouger ! Avoir dix vies dans une journée. Nous voulons tout faire, ne rien louper. C’est avec cette idée que je crée mes collections, des vêtements qui s’adaptent à nos péripéties quotidiennes, nous accompagnent dans nos élans, habillent nos mouvements.
Body ans health qu’elle est votre routine bien être ? Votre petit truc a vous?
Marcher, je vais tous les jours travailler à pied. C’est un moment qui m’appartient, un intervalle entre la maison et le bureau, une parenthèse agréable, surtout à l’aller, 25 min de descente dans les rues de Marseille; le retour est plus compliqué. :-/
Qu’est ce qui vous rend heureuse ?
 Savoir les gens que j’aime pleinement heureux, les voir sourire volontiers…
Comment vous est venu l’idée de Cozete?
Cozete a toujours été en moi. Enfant je dessinais déjà beaucoup, adulte, après la fac, je faisais des petites choses avec ma machine à coudre, sacs, tops, jupes. Tout pouvait y passer… Un soir je suis rentrée avec l’idée de faire un jupe longue blanche ; j’ai utilisé la housse de mon canapé… Housse que j’avais du faire quelques mois auparavant pour recouvrir le vieux canapé en cuir que ma mère m’avait donné pour mon premier emménagement …
A force de tout découper, coudre, découdre et recommencer, mes amies m’ont incité à faire une école de stylisme/modélisme.. J’ai arrêté le droit avant mon DEUG pour faire une école sur Paris (ESMOD). Des premières expériences enrichissantes et un séjour à l’étranger plus tard, cozete est né, comme une évidence. 

Comment définiriez vous votre style?
Éclectique, simple et féminin. J’aime qu’une tenue me suive dans mes mouvements tout en étant toujours féminine… Je n’aime ni les total looks ni porter deux fois la même chose de la même façon. 

Qu’est ce qui vous inspire?

Les femmes, les timides, les extraverties, celles à la démarche chaloupée, les fluettes, les coquettes. J’aime leurs façons de bouger, de s’exprimer, d’occuper l’espace, dans chaque femme se dégage quelque chose de particulier et de beau.

Quelle rencontre vous a profondément marqué?
Je dirai le père de mon futur enfant…

Quelle est votre passion honteuse?
Finir un plat discrètement dans la cuisine en laissant mes amis attendre le dessert  
Quels sont vos projets pour l’été ?
Je vais attendre patiemment l’arrivée de bébé, prévu pour début septembre, profiter de ma famille, de mes amis avant le grand chamboulement.

Que pouvons nous vous souhaiter pour la rentrée ?
Que mon bébé se porte bien et que les créations Cozete continuent de plaire toujours un peu plus

Faites un vœux !
J’en fais 2 !!

FullSizeRender(4)
Merci Charlotte Bevilacqua
http://www.cozete.com/
1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

SUBSCRIBE

Subscribe now to get notified !

 

FOLLOW US ON