La plus célèbre des Premières Dames Américaines – Portrait rêvé – Jackie Kennedy

1ca5a8c0cdaa4c2290b23afe9503d932 Jackie Kennedy on official visit in Paris, 1961

A l’occasion de la sortie du film éponyme où elle est incarnée par Natalie Portman, portrait-rêvé de la Première Dame américaine la plus célèbre, mais aussi la plus mystérieuse, que la Maison Blanche ait jamais abritée.

StanleyTretick, Jackie's favorite pic Jackie-on-Sardar

The Thing, s’il ne devait y en avoir qu’une ?

Un livre, le compagnon de toute une vie.

 

The Place, s’il ne devait y en avoir qu’une ?

Je devrais dire Hyannis Port, l’endroit préféré de Jack (surnom de John F. Kennedy)… Le mien, c’est Paris. J’y ai passé l’année la plus libre de ma vie, lorsque j’étais étudiante, et chaque retour dans cette ville a ensuite été un enchantement.

 

On Air, ce qui est dans l’air du temps pour vous aujourd’hui ?

Le choix donné aux femmes de mener de front une carrière et une vie de famille, qui n’a pas été accordé à celles de ma génération. Cela dit, si vous ratez l’éducation de vos enfants, je ne suis pas sûre que le reste ait énormément d’importance.

 

Body & Health, votre secret santé ou beauté pour les femmes ?

Ne pas laisser la tristesse envahir votre cœur, ou votre visage.

 

Qu’est-ce qui rend les femmes belles ?

La politesse à l’extérieur, l’irrévérence à l’intérieur.

 

Qu’y a-t-il sur votre table de nuit ?

Des photos de mes enfants, des livres et des médicaments. Des remèdes pour le corps et l’esprit.

 

De quoi êtes-vous gourmande ?

De grand air et de voyages, reporter aurait été un métier parfait pour moi… Mais ça ne s’est pas passé comme ça.

 

Quelle est votre passion honteuse ?

La mode. J’avais gagné sur concours un stage chez Vogue ! Mais la rédactrice en chef m’a conseillé de ne pas le faire et de rentrer me marier…  Et en quelque sorte j’ai poursuivi cette expérience avec Vogue toute ma vie !

 

Quel est le son du moment ?

Frank Sinatra, pour toujours un son et un ami.

 

Faites un vœu…

Que les femmes puissent rester femmes par-delà tous les autres rôles qu’on leur attribue, ou qu’elles se laissent attribuer. C’est ce que j’ai tenté de faire.

Peter BEARD, Jackie Kennedy, 1971
Peter BEARD, Jackie Kennedy, 1971
  • Film : « Jackie », de Pablo Larrain, en salles         
  • Livres : « Ma vie avec John F. Kennedy », J’ai Lu, 4€99

              « Jackie Kennedy » d’Henry Gidel, Flammarion, 2011, 22€40

Pauline Delsalle

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

SUBSCRIBE

Subscribe now to get notified !

 

FOLLOW US ON