« Un instant de grâce » – Audrey Hepburn – Portrait rêvé – Pauline Delsalle

audrey-hepburn-11_3290414k

L’actrice devenue icône aurait eu 88 ans le 4 mai prochain. Pour continuer à entretenir le mythe Audrey Hepburn, le roman de Clémence Bouloque qui lui est consacré, « Un instant de grâce », sera bientôt mis en scène au théâtre par Jérôme Kircher. L’occasion d’un entretien rêvé avec celle dont l’élégance a été souvent imitée, mais jamais égalée.

audrey-hepburn-14_3290417k audrey-hepburn-16_3290420k

The Thing, s’il ne devait y en avoir qu’une ?

Le rire. Je crois que c’est ce que je préfère dans la vie, et ce que je remarque en premier chez quelqu’un. Le rire peut guérir, il est gratuit et brûle des calories, que demander de plus ?

The Place, s’il ne devait y en avoir qu’une ?

Partout, tant que je peux être seule, donc je dirais… en moi-même ! Je suis une introvertie, je peux passer un week-end entier sans voir personne, c’est ma façon à moi de recharger mes batteries.

On Air, ce qui est dans l’air du temps pour vous aujourd’hui ?

Une éducation de qualité, qui a le pouvoir de transformer les sociétés en l’espace d’une seule génération. C’est l’une des missions de l’UNICEF, que j’ai eu à cœur de soutenir depuis le début de ma carrière.

Body & Health, votre secret santé ou beauté pour les femmes ?

Je pense que la vraie beauté chez une femme n’est pas une beauté plastique, de façade ; au contraire, elle se révèle au fur et à mesure des années. Une femme belle est une femme passionnée, attentionée, et cela se verra tout de suite dans ses yeux.

Qu’est-ce qui rend les femmes belles ?

Pour avoir de beaux yeux, cherchez la bonté chez les autres. Pour avoir une belle bouche, ne dites que des mots doux. Et pour avoir de l’allure, marchez avec la certitude que vous ne serez jamais seule.

Qu’y a-t-il sur votre table de nuit ?

Des photos de mes fils, Sean et Luca, du thé, mes chaussons de danse, les poèmes de Rabindranath Tagore, et le parfum L’Interdit que mon ami Hubert de Givenchy a imaginé pour moi. L’essentiel pour ne sortir de mon lit que si j’en ai envie !

De quoi êtes-vous gourmande ?

De rose, de baisers et de bonheur.

Quelle est votre passion honteuse ?

Un besoin irrépressible d’affection : j’ai besoin d’en recevoir, mais aussi d’en donner, beaucoup.

Quel est le son du moment ?

Mon premier mari, Mel Ferrer, m’a fait découvrir le jazz : Nat King Cole, Mel Powell et Frank Sinatra seront toujours à la mode !

Faites un vœu…

Que le monde devienne suffisamment ouvert accessible à tous pour que chacun se rende compte du rôle crucial qu’il a à y jouer.

audrey-hepburn-9_3290412k audrey-hepburn-17_3290421k

  • Livre : « Un instant de grâce », de Clémence Bouloque, Flammarion, 200p, 18 euros         
  • Théâtre : « Le Sourire d’Audrey Hepburn », avec Isabelle Carré, mise en scène Jérôme Kircher, Théâtre de l’Oeuvre, à partir du 2 novembre 2017
No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

SUBSCRIBE

Subscribe now to get notified !

 

FOLLOW US ON