De Saint Germain des Près à Passy – La Grande Epicerie – Paris 16ème

Il fut un temps où tout habitant du quartier cossu de Passy La Muette faisait ses emplettes chez Franck et Fils, institution par excellence… Mais l’eau a coulé sous les ponts, et LVMH, propriétaire des lieux, décida qu’il était grand temps de changer les choses, et de faire traverser la Seine à sa sublime Grande Epicerie de Paris, jusqu’alors uniquement présente au sein du Bon Marché Rive Gauche.

Une annonce qui fit frémir les papilles de tout le XVIe arrondissement ! Quelques longs mois de travaux plus tard, La Grande Epicerie de Paris Passy ouvre donc ses portes, affolant les gourmets qui viendront ici y trouver tout ce qui se fait de plus chic et de meilleur, pour peu qu’ils y mettent le prix.

Le décor, véritable ode à la gourmandise, met en majesté les produits, des plus humbles aux plus sophistiqués, et les savoir-faire. Chaque niveau réserve quelques surprises, les espaces de dégustation se multiplient, quant au restaurant confié à la jeune et talentueuse chef Beatriz Gonzalez, le dernier étage lui est entièrement consacré.

Des entreprises du patrimoine vivant ont été sollicitées pour leur facture unique et leur savoir-faire artisanal : prismes de verres cristallins de la coupole, briques de la cave voutée, pavés en marqueterie de bout, pierre des sols, carreaux de faïence déclinés en multiples couleurs. Des décors traditionnels on retrouve chez le pâtissier, le boucher, le poissonnier, d’immenses fresques figuratives, mosaïques de céramique, créations de l’artiste Mathilde Jonquière qui signent et unissent entre eux les principaux ateliers de spécialités: bancs de poissons pour la poissonnerie, Saint-Honoré pour la pâtisserie ou encore épis de pain pour la boulangerie. De ronds en entrelacs, en ton sur ton, ces pièces uniques illustrent l’univers des métiers. L’effet est saisissant. Les comptoirs de marbre sont veinés de teintes dorées comme la croûte du pain chez le boulanger, Calacatta viola chez le boucher…

Le pain, les pâtisseries préparées quotidiennement par les artisans de La Grande Épicerie de Paris, la viande, le poisson, tous les produits que l’on aime acheter chaque jour sont là. Le poissonnier, placé du même côté de l’étal que son client, guide les choix ; chez le boucher, morceaux choisis, rôtisserie ou cave des viandes maturées s’offrent au regard et sont préparés dans les règles de l’art: beauté du geste et savoir-faire sont mis à l’honneur. Et pour ne citer qu’un exemple, la viande de Galice Txogitxu, de l’avis des plus grands chefs la plus tendre et la plus savoureuse des viandes rouges au monde, y est proposée.

Au sous-sol, la Cave. On déambule sur plus de quarante mètres de long où vins, champagnes, alcools, mènent à l’espace des cuvées d’exception, petit caveau en arc de cercle dans lequel les bouteilles rares, auréolées d’une lumière dorée, semblent en lévitation. L’espace ibérique propose un vaste choix de jambons, parmi eux, de remarquables jambons noirs tels que le fameux Patanegra de la maison Bellota-Bellota, le jambon noir de Bigorre produit en partenariat avec le Consortium de Padoue, le Corse affiné par Pascal Flori et l’Italien de Caserte.

Charcuteries, quiches, tourtes, tartes, feuilletés et vol-au-vent cuits du jour et préparés par les chefs de La Grande Épicerie de Paris, fromages de toutes régions et de tous pays soigneusement affinés… Tout ici convoque les sens, et tout peut être dégusté sur place, dans l’intimité chaleureuse d’un lieu dédié aux produits authentiques.

Au premier étage, retour à la lumière du jour! L’espace, d’une très belle hauteur, est largement éclairé par de vastes baies vitrées ouvertes sur l’animation de la rue. C’est ici le royaume des produits salés ou sucrés, d’ici ou d’ailleurs. Sur un parquet de pavés de bois s’alignent de très hauts buffets inspirés des cuisines traditionnelles. On y trouve un espace consacré aux cuisines du monde, un formidable choix de plusieurs centaines de confitures présentées dans une alcôve couleur de fruit rouge, une «tablettothèque» irrésistible aux chocolats des meilleures origines et des meilleures saveurs, on y trouve, tel l’emblématique mural d’eau de la rive gauche, des murs d’huile ou de bière, telle une invitation au voyage, une amusante «chipsothèque», soixante-dix références de saumon, un barista de thés et de cafés torréfiés sur place, des comptoirs de dégustation… le rêve !

Au dernier étage, la chef Béatriz Gonzalez reçoit dans ce qui devient sa troisième adresse parisienne. Mexicaine d’origine, fille de restaurateurs, elle s’installe à Paris à l’âge de dix-huit ans pour y apprendre le métier. Elle parfait sa formation dans des cuisines de renom avant de créer, avec son compagnon, sa propre maison. Ses choix vont vers une cuisine traditionnelle dynamisée souvent par la vivacité des agrumes. Une légère acidité qu’elle tient de sa culture et dont elle ne saurait se passer. Les plats qu’elle aime sont pour elle comme autant d’instruments dont le rôle évolue au gré de son inspiration. Inspiration dont témoigne tout ce qui passe entre ses mains, explosions de saveurs, créations gustatives et visuelles complexes et raffinées.

Une excellente raison d’aller faire un tour du côté de Passy !

La Grande Epicerie de Paris Passy, 80 rue de Passy 75016 Paris

lagrandeepicerie.com

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

SUBSCRIBE

Subscribe now to get notified !

 

FOLLOW US ON